Être une créatrice « Autrement »

photo pour histoire atelier

 

Alors oui, bien sûr, le but de mon activité est de vivre de ma passion.
Mais ce n’est pas seulement cela …

 

   

Je suis à la base une accompagnante et cela prend tout son sens lorsque je prends le temps et que je mets toute mon énergie à écouter et vous guider lorsque vous venez à l’Atelier créer vos cahiers, vos cadeaux ou même lors des échanges de mails entre nous.

Il peut se produire à ce moment là des fou rires, lorsque je vous montre mon tissu avec des cowboys torses nus ou des déclics, lorsque vous découvrez le plaisir que vous prenez à choisir vos textures.
Vous me dites souvent: « Je vous laisse choisir, je n’y connais rien ! ». Il suffit dans ce cas, que je sorte une théière fumante et des tasses, en vous montrant que j’ai tout mon temps et que vous pouvez déjà essayer de faire des assortiments de textures. 

Vous vous lancez et vous touchez alors du doigt la joie et la facilité de créer un objet unique que vous aurez la fierté de pouvoir offrir ensuite.

De même, avant de vous lancer dans un atelier-cours, vous hésitez souvent, car vous pensez que vous n’êtes pas manuel.
Ils se déroulent en petit comité et je tiens à fabriquer un cahier en même temps de vous, pour vous aider à relâcher toute la pression que vous pourriez avoir de « bien faire », sous le contrôle aigu d’un professeur. Oubliés, les souvenirs douloureux d’apprentissages laborieux et démoralisants à l’école.

Quelque fois, vous venez choisir vos textures avec des idées bien précises. Elles sont très originales et elles m’épatent.
Nous échangeons alors et je découvre avec surprise votre métier actuel qui est souvent loin de toute créativité. Là aussi, des déclics se font. 

 

« Oui, mais cela te prend une énergie et un temps fou, tout cela ! » me disent les contrôleurs de gestion qui m’entourent.
C’est vrai, mais d’un autre côté, je n’ai pas besoin de mettre une énergie folle pour vendre mes produits ou récupérer des paiements. Ce que je donne d’un côté, je le reçois abondamment d’une autre manière. 
C’est un échange commercial, certes, mais c’est ce positionnement dans mes valeurs qui est vraiment nourrissant au final.

Je ne peux tout simplement pas fonctionner d’une manière différente et je suis loin d’être la seule, aujourd’hui, parmi les créatrices. Les temps changent, tout cela se fait lentement, mais c’est un vrai et beau mouvement de fond.

 

Laisser un commentaire